top of page

Parcours de soins 

Orthodontie tarif prix
Empreinte numérique 3D

1- Première consultation (un patient mineur doit être accompagné)

Lors de ce rendez-vous, l’orthodontiste procède à l’examen clinique du patient afin de déterminer si un traitement orthodontique est nécessaire, s’il n’existe aucune contre-indication à la mise en place d’un traitement, et s’il s’agit du bon moment pour intervenir.

Au besoin, cet examen clinique sera complété par un bilan avec la réalisation d’examens complémentaires (empreintes numériques, radiographies, photographies…). L’étude approfondie de ces examens permet à l’orthodontiste de poser un diagnostic et proposer un plan de traitement adapté et individualisé. 
Il ne faut pas oublier de venir muni de la carte vitale et carte mutuelle à ce rendez-vous.

2- Rendez-vous d’explication du plan de traitement

A ce rendez-vous, le plan de traitement, les modalités, les techniques possibles, le coût et la durée du traitement sont expliqués et détaillés. Des devis sont édités pour pouvoir être transmis à la mutuelle et connaître la part remboursée.

3- Pose de l’appareil

Le traitement commence à la pose de l’appareil. Tous les conseils et explications nécessaires sont délivrés au patient. Un kit d’hygiène lui est également remis.

4- Rendez-vous d’activation et de suivi 

Le patient est revu à intervalles réguliers pour réaliser les activations et ajustements nécessaires de l’appareil, en fonction du plan de traitement choisi et de l’évolution clinique.

5- Phase de contention

Une fois le traitement terminé, et l'appareil orthodontique retiré, débute la phase de contention avec un suivi régulier du patient. Le praticien s'assure de la stabilité des résultats, de l'intégrité des dispositifs de contention (fils de contention invisible et appareil de nuit), ainsi que l'évolution des dents de sagesse et du bon contexte fonctionnel.

Aspect financier

 

  • Traitement commencé avant 16 ans : 

La sécurité sociale prend en charge 6 semestres orthodontiques (jusqu’à 3 ans de  traitement) sous accord préalable de la caisse d’assurance maladie. La mutuelle, selon le contrat souscrit, rembourse une partie ou la totalité du reste à charge (la différence entre les honoraires du traitements et la part remboursée par la sécurité sociale).
 

  • Traitement commencé après 16 ans : 

Aucune prise en charge par la sécurité sociale n’est possible mais certaines mutuelles remboursent malgré tout les traitements orthodontique adultes, selon le contrat souscrit.
(Seule exception : premier semestre d'un traitement orthodontico-chirugical).  

  • Période de contention :

La sécurité sociale prend en charge une partie de la phase de contention. Le reste à charge pourra être remboursé intégralement ou en partie par la mutuelle en fonction du contrat souscrit.

bottom of page